Cours de Djembé et Percussions Africaines :

 

 

Mes Cours Djembé et de Percussions Africaines vous offrirons des résultats et une progressions rapide grâce à une méthode claire et pédagogique.

 

Instruments enseignés :

Djembé, Dumdum, Tama (Talking Drum), Bougarabou, Sabar.Calebasse et Petites Percussions: Yabara, kesekese, shaker,Wasamba, tambour d' eau

 

Rythmes Traditionnels:

Les rythmes traditionnels suivants seront transmis pendant les cours de Djembe:

Koukou,  Soli, Tiriba, Zaouli, Abondan, Kalilambé, Dadadi, Mendiani, Diansa, denadon,Diansa,Didadi,Kassa,Soko, Diabara,Dununba,Kawa,Marakadon, Coupé-Décalé

Les phrasés et solos des grands Djembefola (Mamady keïta, Adama Dramé...) sont enseignés.

 

Rythmes adaptés pour le Djembé:

Pour les élèves qui le souhaitent, nous avons la possibilité d' apprendre pendant les Cours de Djembe, des rythmes venant d' autres horizons , adaptés au Djembe et au Dundun:

Samba, Salsa, reaggae , funk,Coupé-Décalé Rock , Jazz, Pop Oriental, Zouk...

 

 

Djembe dundun tama tamani udu calbasse caiamb shaker

 

En savoir plus sur le Djembé...

 

TARIFS:

25 € / heure en cours individuel, Tarifs dégressifs en cours collectif

 

 

 

Le Djembé :

 

Origines

Le Djembé est un instrument de musique Mandingue. L’ empire Mandingue s’ est étendu au  XIIIe siècle sur l’ actuel  Sénégal, le Mali, la Côte d'Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Mauritanie.

La tradition Africaine reposant sur une transmission orale, il est difficile de connaitre avec certitude les origines  du djembé. Une légende  raconte que le Djembé aurait été créé par les chimpanzés, puis volé par les hommes. En effet, un chasseur nommé So Dyeu, entendit les singes battre un tambour du haut des arbres. Fasciné par la musique produite, il décida de leur monter un piège pour dérober l’instrument. Ainsi, il réussit à récupérer le précieux Djembé.

Ce serait pour cela que, privés de leur tambour, les chimpanzés tapent sur leur poitrine avec leurs mains.

Le Djembé est un instrument de musique très ancien. Il est fabriqué par la caste des forgerons. Sa forme ressemble de près à celle du mortier, outil dans lequel on pile le grain depuis toujours en Afrique. On peut donc y voir une origine probable.

 

Description

Le Djembé est un membranophone en forme de calice, il est fabriqué dans un tronc creusé et taillé. Sa hauteur, sa forme  et son diamètre peuvent varier. On y tend  une peau de chèvre grâce à des cordes et des cerclages métalliques. Anciennement, le Djembé n’avait pas de cerclage métallique, ni de corde en nylon. La peau était donc tendue grâce à un système de mèches et de lanières de cuir.

Aujourd’hui on trouve aussi des djembés  d’une facture plus moderne, avec un système de tirants comme sur les congas.

 

Exécution

Normalement, Le Djembé  est joué debout, mais on peut le jouer assis.

Il n’existe que 3 sons principaux, avec lesquels on peut effectuer, une fois combinés, toutes sortes de rythmes et de variations :

- la tonique

- la basse

- le claqué

 

Contexte Musical

Un maitre de Djembé s’appelle un Djembefola. On devient djembefola en se formant  auprès d’un maitre, à qui on doit respect et même servitude. C’est un des rares instruments mandingues qui n’est pas réservé exclusivement aux griots (caste de musiciens).

Les ensembles de Percussions Africaines sont composés de plusieurs Djembés, un soliste et d’autres djembés d’accompagnement. Leurs rôles respectifs s’inversant tour à tour.

Les Djembés sont presque toujours accompagnés de Dunduns, et parfois d’autres percussions : Yabara, Kesekese, Wasamba, Gita, Kirin…

Des chants et des danses sont également associés à chacun de ces rythmes. Tout cela est très codifié mais laisse malgré tout une grande place à l’improvisation.

Les ensembles de Percussions Africaines  exécutent des polyrythmies très élaborées. Chacun des instruments va exécuter une figure rythmique différente, et toutes ces figures rythmiques s’imbriquent  les unes avec les autres formant une mécanique complexe.

 

Le Djembé est joué pour toutes sortes d’occasions. On le bat lors des danses des masques, des baptêmes, des  cérémonies de circoncisions, de rites initiatiques, des fiançailles, des mariages, même lors de certaines cérémonies funéraires .Le Djembé rythme donc la vie des gens.

Aujourd’hui, le Djembé  s’est exporté dans le monde entier. Il doit peut-être sa nouvelle popularité à ses timbres  et ses tessitures riches et variés. En effet, il possède à la fois des basses profondes et puissantes, et des aigus brillants et claquants. Le Djembé est donc un instrument complet et pourtant relativement  facile à aborder.

 

Sources: "Percussions Africaines" Serge Blanc, Wikipedia

 

Solo de Bougarabous: Tambours Diola DU Sénégal et de la Casamance. Improvisation sur un rythme en 6/8

Improvisation au Tama ( le tambour qui parle) tambour du Sénégal.Avec Woz Kaly et moi Même.