Cours de Congas et Percussions Afro-Cubaines :

 

 

 

Mes Cours de Percussions vous offrirons des résultats et une progressions rapide grâce à une méthode claire et pédagogique.

 

Instruments à Percussions enseignés :

Congas, Bongo, Timbales, Cajon et petites Percussions : Clave, Maracas, Guïro, Cloche, Chékéré.

 

Rythmes Folkloriques :

Les rythmes Folkloriques suivants seront étudiés pendant les cours de Congas et percussion:Rumba Guaguanco, Yambu, Columbia, Palo, Makuta, Membe,Guïro, Yuka, Abakua, Arara, Conga,Bomba, Plena,Festejo, Lando.

Adaptations de rythmes des tambours Bata, de rythmes Africains venant du Djembe et d' autres Percussions.

 

Rythmes de la Salsa et du Latin-Jazz:

Les Cours de Congas et Percussions Afro-Cubaines abordent également les rythmes suivants:Cha cha cha, Mambo, Martillo, A Caballo, Son Montuno, Danzon, Boléro, Guajira, Charanga,Pilon, Songo, Timba, Merengue, Cumbia,

Samba.

 

Rythmes actuels:

Funk, Reggae,Jazz, Rock, rythmes impaires, Coupé-Décalé, Zouk.

 

Le style et les phrases de maîtres tel que Giovanni Hidalgo, Changuito, Tata Guines est enseigné.

Je vous apprendrai aussi à élaoborer votre propre Set de Percussions, en develloppant l' indépendance et la coordination.

 

 

 

TARIFS:

25 € / heure en cours individuel, Tarifs dégressifs en cours collectif

 

La Conga

 

Origines :

La Conga également appelée Tumbadora , Tumba, tambour Congos, bocú … C’ est un tambour Cubain qui serait apparu au début du XVIIIe siècle. Les Congas  seraient affiliées à des Tambours Bantous ( : un ensemble de peuples d’Afrique). Les esclaves déportés d’Afrique vers les Caraïbes ont essayé de recréer les Tambours et percussions qu’ils utilisaient jadis. Ces instruments de musique subirent cependant  des déformations et  des évolutions.

A Cuba, les Congas sont appelées Tumbadora ou Tumba (par contraction). L’appellation « Conga » vient  du nom d’un rythme du Carnaval de La Havane. Ce rythme était très  en vogue aux Etats-Unis à la fin des années 30. Les américains rebaptiseront donc l’instrument du nom de cette danse.

 

Description :

Les Congas sont des membranophones de forme allongée et renflée. Le fut est composé d’un assemblage de lattes de bois collées ensemble. Il peut parfois être formé d’une seule pièce de bois : un tronc creusé et taillé, et il existe aussi des congas en fibre de verre.

La peau est une peau de vache, de buffle (ou d’âne parfois) tendue grâce à un système de cerclages et tirants. Avant l’invention de ce système dans les années 50, la peau était cloutée sur le fut. Traditionnellement  le fut comprenait 5 cerclages (comme sur certains tonneaux) assurant la solidité de la structure.

Il existe trois tailles de Congas :

- le Quinto  ou Requinto : le plus aigu (environ 28 centimètres de diamètre ou moins)

- la Conga ou Tres Dos : tambour intermédiaire (environ 30 centimètres de diamètre)

- la Tumba ou Salidor : le plus grave (environ 32 centimètres de diamètre ou plus).

 

Exécution :

 Un joueur  de Congas s’appelle un Conguero

Les congas sont jouées :

- en position assise le tambour posé par terre

- debout le fut placé sur un pied, ou parfois attaché en bandoulière.

Elles sont frappées  à mains nues. Traditionnellement, un Conguero jouait d’une seule Conga à la fois. Il fallait donc trois conguero pour jouer l’ensemble des trois tambours.  Mais les traditions ont évolué et il est devenu courant qu’un percussionniste joue de plusieurs congas en même temps : souvent 2, ou 3, parfois 4, 5, 6…

Il existe sur les congas toute une palette de frappes différentes, faisant varier les timbres et les tessitures de sons : tonique, claqués, basse, apoyado, manoteo , notes fantômes…

 

Contexte musical :

A Cuba, les Congas sont jouées  dans des contextes et des styles musicaux très variés :

Cela va de certaines cérémonies religieuses Yoruba (ethnies Africaines), en passant par les groupes de percussions de  rue  jouant la Rumba. Les Congas sont également présentes durant  le Carnaval, et dans  les orchestres de Son, de Salsa et de Timba, résolument plus modernes.

Aujourd’hui les Congas se sont exportées dans le monde entier. Elles ont donc été intégrées de façon courante ou occasionnelle  à tous les styles de musiques contemporains et actuels :

Jazz, Rock, Pop, Variétés…

 

 

Sources: "Instrumentos de la musica folclorico-popular de Cuba" editorial de la ciencias sociales, "Wikipedia"

 

 

Quelques extraits d' un Solo de Congas, avec des passage en Rumba Guaguanco, sur des rythmes en 6/8 et des Rythmes de tambours Bata.

Certain de ces élements sont devellopés pendant les Cours de percussions.

Solo de Congas avec Maestro TITO PUENTES et son Big Band.